La banque commune d’épreuves (BCE)

Guid'Formation | 24.05.2011 à 05h43 Mis à jour le 04.12.2014 à 03h06

Le principe. 31 écoles de commerce ont adopté cette banque d’épreuves en concours ou en banque de notes pour recruter leurs élèves, gérée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Les épreuves de culture générale et de langue sont les mêmes pour tous les candidats, quelle que soit leur spécialité. Certaines épreuves, en revanche, s’adaptent à leur spécialisation. Les différentes écoles piochent dans les épreuves et leur attribuent le coefficient de leur choix. Chacune choisit le seuil d’admissibilité et organise ses propres oraux.

A noter : depuis 2011, les écoles membres de la BCE qui intègrent des étudiants de classes prépas littéraires peuvent utiliser en partie les épreuves de la Banque d’épreuves littéraires des Ecoles Normales Supérieures. Ainsi, les candidats peuvent également passer le concours d’une ENS.

Les épreuves d’admissibilité et d’admission
Épreuves d’admissibilité : les écrits, en avril-mai. Selon les écoles, les épreuves comportent une dissertation de culture générale, une analyse économique et historique, une synthèse ou contraction de texte, des épreuves de LV1 et de LV2. Il y a également des épreuves spécifiques : option économique, option scientifique et option lettres et sciences humaines. Vous pouvez consulter la liste des centres d’examens sur www.prepa-hec.org.

Épreuves d’admission : les oraux, en juin-juillet. L’oral comporte systématiquement des épreuves de langues LV1 et LV2 (20 minutes de préparation, 20 minutes d’entretien), ainsi qu’un entretien de motivation. Ensuite, selon les options et les écoles, il peut y avoir en plus des épreuves de culture générale, d’analyse économique, d’histoire-géographie, de technique de gestion, d’informatique, de droit, d’économie, de mathématiques, d’aptitude logique ou de sciences sociales.

Le coût des concours Il varie d’une école à une autre. Comptez 145 € pour l’ESSEC, HEC ou l’ESCP Europe et 40 € pour l’ESC Bretagne-Brest. A noter : L’Ecole de Management de Strasbourg, les ESC Clermont, Dijon et Rennes, par exemple, proposent une offre groupée, en matière d’inscription (235 € pour les 4). C’est le cas également de l’EM Normandie, des ESC Chambéry, La Rochelle, Saint-Étienne et Troyes (une école 70 €, jusqu’à 5 pour 120 €). Les frais d’inscription aux concours sont gratuits pour les étudiants boursiers. Pour en savoir plus : www.concours-bce.com.