Tenir compte de l’insertion professionnelle

Guid'Formation | 28.09.2012 à 08h25 Mis à jour le 28.09.2012 à 08h25

  • La rapidité de l’insertion professionnelle après le diplôme, le niveau de salaire à l’embauche, la visibilité du réseau d’anciens sont également des critères à prendre en compte.
  • La renommée de l’école joue sur les salaires. Après trois ans d’activité professionnelle, les jeunes diplômés des écoles les plus réputées peuvent ainsi espérer un salaire annuel brut oscillant entre 35 000 et 45 000 € annuels.
    • Pour en savoir plus, consulter l’enquête d’insertion professionnelle 2010 de la Conférence des Grandes Ecoles sur www.cge.asso.fr.
Pour bien s’orienter, pensez à consulter les classements établis par la presse et les organismes experts.